Rencontre autour du livre

Rencontre autour du livre

Année 2019/2020

------

Rencontres littéraires

 

 

Les ateliers commenceront le jeudi 3 Octobre à 14h30

au siège de l'ALA.*

 Il y sera présenté "L'oubli est la ruse du diable" de Max Gallo, plus la petite gazette habituelle et quelques poèmes.

---

 

 

PETITE   GAZETTE  DE  DECEMBRE  2019.

 

« Dans la maison du cerf » de Caroline Lamarche . Chez Gallimard.

Prix littéraire de l’ADELF 2018.

Un livre proche de la nature , où l’auteure qui vit depuis plusieurs années dans une maison près d’une forêt, s’aperçoit qu’un grand cerf vit tout près et partage ce coin de bois. Après de longues heures d’affût, elle le découvre et comprend qu’il s’est habitué à sa présence .

Le livre est une réflexion sur la vie de tous les êtres vivants, leurs liens et ceux qui se tissent au-delà de la mort.

« Le dernier hiver du Cid » de Jérôme Garcin chez Gallimard

Gérard Philipe, jeune acteur dynamique, beau, élégant, reconnu comme le meilleur interprète des rôles de personnages illustres tels que Edmond Dantes dans Le comte de Monte- Cristo, Fanfan la Tulipe où l’incarnation d’Hamlet, meurt à 37 ans.

Soixante ans après sa mort, Jérôme Garcin qui a épousé sa fille, rappelle à notre souvenir cet éternel jeune-homme qui paraît aujourd’hui totalement  oublié, y compris du festival d’Avignon dont il illuminait les planches.

« L’âme du violon » de Marie Charvet.

L’histoire se bâtit autour de 4 personnages sur des périodes différentes :

Au 16° siècle, en Italie, dans l’atelier d’un luthier. Y sont décrites les différentes phases de la construction d’un violon et tout le sens artistique que ça implique .

Plus tard dans le sud de la France, un jeune gitan développe un sens inné pour le violon.

Dans le nord de la France, de nos jours, une jeune fille hérite d’un violon qu’elle remet à un antiquaire spécialisé sur les instruments de prix.

En Amérique, un industriel passionné de musique cherche à acquérir un bel instrument.

Et notre violon avec son âme sublime traverse ainsi les siècles.

« Alma » de JMG Le Clézio.

Alma est un site industriel de l’île Maurice, où les Felsen ( famille française) font tourner une sucrerie depuis le 18° siècle en employant les esclaves noirs de l’île. L’histoire se bâtit autour de cette famille riche, mais négrière sur 300 ans d’existence, du temps de la splendeur jusqu’au déclin au début du 20° siècle. Un Felsen aujourd’hui retourne sur l’île à la découverte de son passé et de celui du Dodo dont il fait l’étude. Il y rencontre les derniers survivants de cette époque ; mais ne retrouve pas la trace du dernier Felsen de l’île, qui, atteint de lèpre et totalement ruiné, errait sur les vestiges de l’Alma et finit son errance à Paris puis Nice, vagabond porté uniquement par ses souvenirs.

« Les bras cassés »  « La tête en friche » de Marie-Sabine Roger.

« La majesté des chats » « Demain les chats » de Bernard Werber.

« Une drôle d’histoire » de Line Renaud.

Deux livres nous ont été présentés :

« Le dernier amour d’Attila Kiss » de Julia Kerlinon par Noëlle

« La mer à l’envers de Marie Darrieussecq par Raymonde.

 

Notre prochaine rencontre sera le 9 Janvier 2020.

Deux livres seront présentés :

« Svetlana la fille de Staline » par Gisèle« Le cœur converti » de Stele

fan Hertmans par Claudine.

Je vous souhaite à toutes, tous bonne lecture et biensûr d’excellentes fêtes de fin d’année.

Amitié. Liliane.

---

PETITE  GAZETTE  DE  JANVIER  2020.

 

« La femme aux cheveux roux » d’Horan Pamuk.

Le jeune Cem que sa mère élève seule doit travailler pendant les vacances avant d’entrer à l’université. Il devient le compagnon d’un puisatier ; métier dur et épuisant. Mais le soir il peut se détendre auprès d’une troupe de cirque où il s’éprend d’une femme aux cheveux roux. L’accident au fond du puits du maître puisatier le panique au point qu’il s’enfuit.

Plus tard, devenu brillant technicien, il garde le souvenir douloureux de cet évènement.

Horan Pamuk tisse l’évolution sociale de la Turquie et se questionne sur la véritable liberté qu’offre l’existence.

---

« Dix sept ans » d’Eric Fottorino.

Une femme vieillissante, mal aimée de ses trois fils leur révèle le secret de son existence. Soudain tout s’éclaire dans la vie d’un des fils, il part avec sa mère sur les traces de son passé et comprend enfin celle qu’il repoussait.

C’est l’éternelle quête de l’existence d’Eric Fottorino.

---

« La survivance » de Claudie Hunzinger.

Un couple de libraires Jenny et Sils sont contraints de rendre les clefs et de partir sans argent se réfugier dans une maison en ruine perdue en pleine montagne. Ils n’ont pour seule richesse que les cartons de livres, une ânesse et un chien. Ils doivent survivre dans des conditions extrêmes. L’auteure décrit la passion pour les livres, pour la montagne, pour la vie sauvage et la capacité de dominer toutes les difficultés grâce au pouvoir des livres et de la poésie.

---

« La consolation de l’ange » de Fréderic Lenoir chez Albin Michel.

---

« Sur la route des croisades » de Jean-Claude Guillebaud.

---

« Le cœur converti » de Stefan Hertmans chez Gallimard (présenté par Claudie).

---

«  L’œil et le pinceau » Deux artistes à Zanzibar. Sonia Privat-peintre ; Olivier Follmi-photographe. Magellan et Cie.

---

Prochaine rencontre le 6 Février

Raymonde présentera « Tous les hommes n’habitent pas le monde de la même façon » de Jean-Paul Dubois

Et Evelyne nous fera la surprise d’un livre .de votre participation.

Merci de votre participation à bientôt et bonne lecture. Liliane.

-----------

Les Rencontres Littéraires se réuniront le 12 Mars.