Conférences

Conférence/débat :

       Où et quand

  • lieu indiqué pour chaque conférence par un courrier
  • conférence à 14h30

Coût : Adhésion à l'ALA 25 € + 5 € à chaque conférence

--------

CONFERENCES à 14h30

Pour 2019

MERCREDI 13 Novembre 2019 à l’IUT de SILLAC à 14 h 30

conférence

« Les insectes ou l’archéologie vus par des mouches »

Par Jean Bernard HUCHET, archéoentomologiste au CNRS

Ce que les petites bêtes des tombeaux nous apprennent sur les pratiques funéraires des civilisations anciennes.

Depuis quelques années, on assiste à l’émergence d’outils empruntés aux sciences naturalistes dans l’interprétation et la reconstitution de faits de notre passé.

L’archéo-entomologie est l’étude des assemblages d’insectes recueillis lors des fouilles archéologiques. Lorsque ces derniers proviennent des contextes funéraires, les investigations conduites sur ces assemblages fossiles fournissent de précieuses informations sur le traitement des cadavres et par extension sur les pratiques funéraires des sociétés anciennes. 

 

Conférence des mercredis

le 11 Décembre à l'IUT de Sillac :

"L'Astroblème de Rochechouard, Chassenon" par Marie Ysert, membre de la Réserve Naturelle de Rochechouard                                                        

« L’astroblème de Rochechouart-Chassenon, entre la Haute-Vienne et la Charente,
aussi surnommé « la météorite de Rochechouart », est un ensemble de marques laissées par l’impact d’un astéroïde tombé il y a environ 5,6 millions d'années) avant la limite entre le Trias et le Jurassique. Cette datation remet en cause les conclusions de certaines études d'une moins grande précision qui considéraient que la chute de cet astéroïde était contemporaine de l'extinction massive du Trias-Jurassique.


À cette époque, un astéroïde d’un kilomètre et demi de diamètre percute la Terre à une vitesse d’environ vingt kilomètres par seconde, au lieu-dit de la Judie, dans la commune de Pressignac en Charente. Il laisse un cratère d’au moins 21 kilomètres de diamètre, et ravage tout à plus de 100 kilomètres à la ronde. Des éjectas retombent à plus de 450 kilomètres de là. L’impact modifie également les roches du sous-sol sur plus de 5 kilomètres de profondeur.


Depuis, l’érosion a complètement effacé toute trace dans le relief et seul, le léger détour de la Vienne vers le sud dans la commune de Chassenon pourrait lui être attribué. Par contre, le sous-sol conserve de nombreuses roches fracturées, fondues, remuées, que l’on appelle des brèches. Ces roches particulières ont été utilisées pour la construction des monuments gallo-romains, comme Cassinomagus (thermes de Chassenon), ainsi que des habitations et monuments dans toute la région. »

---

Conférence des vendredis

le 13 Décembre au siège de l'ALA :

Film sur "Les Rocheuses" de Jean-Claude Ménard

------

17 Janvier 

"Laurent Schwartz, un mathématicien aux prises avec le siècle" par Josette javelaud.

---

Conférence du mercredi le 29 Janvier

au lycée Guez de Balzac

"La maîtrise de l'eau de l'Antiquité à nos jours : exemple en Egypte du Nil et du haut-barrage d'Assouan"par Marc Blanchard  inspecteur d'académie retraité.

 

Vendredi 31 Janvier

 "Coach? vous avez dit coach? Quésaco? par Terez Callens.

----

Vendredi 14 février à 14 h 15 au siège de l’ALA

« Apaiser les relations » par Bernadette Chave.

« De la petite enfance, l’enfant construirait un type d’attachement lié à l’attitude de sa mère à son égard. Et, il semblerait que toute notre vie, nous allons reproduire le même style d’attachement, la même façon d’être en relation avec les personnes importantes pour nous. Afin d’apaiser les relations, Bernadette Chave évoquera aussi quelques règles de communication non violente. »

 

19 février à l'ESPE à 14 h30 

Le Protest-Song, miroir des contradictions de l'Amérique par Jean Charles Khalifa

--------

 

Conférence du Mercredi 25 Mars à l'IUT de Sillac : 

"Filmer, écrire sur le monde du travail" par Gérard Mordillat,

cinéaste et écrivain.

À partir d'une réflexion sur ce que ça signifie d'écrire ou de filmer sur le monde du travail, j'avancerai sur la définition même du travail (différent de l'emploi) et son corollaire le salaire.

Puis, je développerai sur la forme contemporaine du capitalisme (le néo-libéralisme) et sur ce qui se profile pour lui succéder le mercantilisme, porteur d'un risque de guerre. C'est-à-dire que je ferai en diagonale une plongée sur
l'état de notre société aujourd'hui en France, en me gardant, bien sûr, d’intervenir directement sur l’actualité…