Conférences

Conférence/débat :

       Où et quand

  • lieu indiqué pour chaque conférence par un courrier
  • conférence à 14h30

Coût : Adhésion à l'ALA 25 € + 5 € à chaque conférence

--------

CONFERENCES à 14h30

Pour 2018 

 

 

-

21 novembre 

- Des sites monumentaux au Néolithique entre Loire et Charente : premiers résultats d’un projet de recherche en cours (CNRS, UMR 5608 Traces) par Vincent ARD

Dans le cadre d’un Projet Collectif de Recherche (2016-2018), intitulé « Monumentalismes et territoires au Néolithique entre Loire et Charente. Formes et environnements des mégalithes et des enceintes », de nouvelles recherches sont actuellement menées sur les sites monumentaux du monde des morts (mégalithes) et du monde des vivants (enceintes fossoyées) dans le nord de la Charente (Ruffécois) et du Poitou (Loudunais/Thouarsais).

L’ambition de ce projet est de documenter et d’analyser la diversité des architectes, les intentions des bâtisseurs et les dynamiques de construction des paysages au Néolithique par une approche multi-échelle, allant du site au territoire. Pour répondre à ces questionnements, le projet regroupe une cinquantaine de participants, chercheurs, étudiants, bénévoles et médiateurs du patrimoine.

Les outils les plus récents sont mis en œuvre, tels que la prospection géophysique, le survol en drône équipé du LIDAR ou encore la photogrammétrie 3 D.

Au cours de cette communication, nous présenterons les premiers résultats majeurs de ce projet, en particulier ceux de la fouille en cours de l’enceinte du Peu à Charmé (Charente), daté du milieu du 5 ème millénaire, et de plusieurs dolmens de Charente et du Poitou.

 

Pour 2019

16 janvier

Alexandrie la rayonnante ! La décadente… La renaissante ?

Par Marc BLANCHARD, agrégé de l’Université, inspecteur d’Académie, retraité

13 mars

Le Tibet en exil, par Marie AUBELE

15 mai

Du Blues au Rock, par Jean-Charles KHALIFA, Maître de conférences en linguistique anglaise à l’université de Poitiers

25 septembre

Assemblée de rentrée : la poudrerie d’Angoulême, par Florent GAILLARD, Directeur du musée du papier et des archives municipales d’Angoulême